Sortir=Grandir : mesurer l’impact d’un projet à l’intersection de la culture et de l’éducation

Contexte

À propos du Théâtre Bouches Décousues

 

Le Théâtre Bouches Décousues (TBD), compagnie de théâtre jeune public basée à Montréal, a produit plus de 4 171 représentations familiales et scolaires. Ces représentations ont su rassembler près d’un million de spectateurs québécois, canadiens et européens. Derrière le Théâtre, la volonté de démontrer que les enfants sont «plus que les publics de demain», et ce notamment à travers l’abord de thématiques diverses et l’accueil d’autres disciplines dans sa démarche de recherche.

Démocratiser l’art en tissant des liens durables entre les arts vivants et l’éducation

C’est avec cette vision que le projet Sortir=Grandir a vu le jour il y a trois ans. Le Théâtre s’est fixé pour objectif de fournir aux enseignant·es, aux élèves et à leurs parents les outils nécessaires pour mieux appréhender des sorties scolaires culturelles et enfin «vivre les arts» plutôt que de chercher à les comprendre. Cela a résulté en la création d’une expérience vivante, et d’une plateforme qui l’accompagne, facile d’utilisation, universelle, avec des activités signifiantes pour toutes et tous, et qui permet le dialogue. Pour en savoir plus sur la démarche d’intelligence collective menée.

Objectifs

Le projet a rencontré un vif succès, et TBD a obtenu un financement du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) pour poursuivre son travail.

Nous avons aidé TBD à construire un plan de mesures reflétant les objectifs d’impact  et de changement attendu auprès des enseignant·es, élèves, parents, compagnies de production est apparu nécessaire afin de soutenir les actions d’amélioration continue de l’équipe interne et véhiculer la pertinence du projet auprès des différentes parties prenantes.

Méthodologie

Nous avons suivi les étapes du design centré sur l’humain (design thinking), en l’adaptant au contexte de conception de mesures d’impact.

Les recherches préliminaires ont permis d’identifier de nombreuses opportunités de collecte de données primaires, mais également l’utilisation de données déjà collectées dans l’écosystème culture et éducation. Notamment le répertoire du Théâtres Unis Enfance Jeunesse (TUEJ), du répertoire Culture-Éducation du Ministère de la Culture et des Communications, Coup d’Oeil par le Conseil Québécois du Théâtre, l’indice de défavorisation et les données ouvertes portant sur les statistiques de fréquentation des commissions scolaires au Québec et leurs territoires d’activité.

Résultats

Nous avons décrit un plan de mesures indiquant les mesures qui reflètent quels objectifs, les sources de données et les transformations qui devraient être opérées pour obtenir ces mesures, et comment les interpréter

20 mesures ont été imaginés afin de suivre les 3 objectifs d’impact de Sortir=Grandir : 

  1. Développer les compétences des enseignant·es : notamment leur confort vis à vis des arts, vis à vis de l’accompagnement et la valeur accordée aux arts
  2. Ouvrir les possibles chez l’enfant : notamment leur estime personnelle, le dialogue avec l’autre et leur créativité
  3. Engager les compagnies et les diffuseurs dans un projet porteur pour la culture et l’éducation : notamment l’étendue des écoles, classes et communautés touchées et la participation du secteur culturel au projet

Enfin, des recommandations d’actions concrètes vers la mise en place et le suivi de ces mesures ont été résumées dans une matrice impact/effort.

Le mot de la fin est accordé à l’équipe du Théâtre Bouches Décousues !

Les ateliers de co-création de mesures ont été très enrichissants pour toute l'équipe.

Ils nous ont non seulement permis de définir clairement et précisément quelles mesures nous voulions et pouvions aller chercher, mais également de prendre de la hauteur par rapport au projet dans son ensemble et aux objectifs que nous poursuivons à moyen et long termes.

Gaëlle a tout de suite perçu avec beaucoup de finesse la spécificité de notre projet et de ses valeurs, et nous a guidées et accompagnées de la meilleure des façons dans ce processus.

Ces ateliers nous ont permis de prendre conscience du potentiel que représentent les données dans notre projet : un moyen d'analyser nos résultats, un outil de prise de décision, mais aussi une part intégrante de notre proposition de valeur.

 L’ensemble de l’équipe